Acheter
Estimer
Trouver un bien
  € à  
de 50 000 € à 2 000 000
Appliquer
+ de critères
1 pièce(s) à 10 pièce(s)
de 1 pièce(s) à 10 pièce(s)
Appliquer
Actuellement 327 biens immobiliers disponibles de suite !
Actuellement 327 biens immobiliers disponibles de suite !
Taux-d-usure
Publié le : 17 oct. 2022

Taux d’usure : quel impact sur votre demande de crédit ?

 

Certains Français n’arrivent pas à obtenir de prêts immobiliers, pourtant ils remplissent bien toutes les conditions. Pour comprendre la raison de ces refus depuis quelques mois, il faut s’intéresser au “taux d’usure”. Qu'est-ce que le taux d'usure et à quoi sert-il ?

 

Qu’est ce que le taux d’usure ?

Le taux d'usure correspond au taux maximal que les banques peuvent pratiquer au moment de vous accorder un prêt ; c’est une protection pour les acquéreurs et les investisseurs qui souhaitent emprunter. Le taux d'usure joue donc un rôle régulateur. 

C’est un taux qui est calculé par la Banque de France chaque trimestre, il se base sur les taux de prêts du trimestre précédent et est valable pour le trimestre suivant.

Pour calculer un taux d’usure on doit utiliser le taux annuel effectif global (TAEG).

 

Qu’est ce que le TAEG ?

Le taux d’usure est le plafond de ce que l’on appelle le taux annuel effectif global (TAEG). Ce TAEG est composé de différents éléments :

  • le taux du crédit,
  • les frais d’assurance emprunteur, 
  • frais de dossier de la banque,
  • frais de garantie,
  • et tous les frais annexes

Lors d’un rendez-vous a la banque celui ci définit notre TAEG et le compare au taux d’usure. Si le TAEG est supérieur au taux d’usure, l’organisme bancaire ne pourra pas octroyer le crédit. 

 

Hausse du taux d’usure au 1er octobre 2022

Ces derniers temps, les taux de crédit ont augmenté plus vite que le taux d’usure. Ainsi, les établissements bancaires avaient moins de marge de manœuvre et ont été contraints de refuser de nombreux prêts. 

Au 1er octobre 2022, le taux d’usure a été augmenté de 0.48 points, pour arriver à 3.05%. Les banques vont pouvoir revoir leur barème, avoir plus de flexibilité et ainsi accepter des dossiers d’emprunts qui ont pu être refusés quelques mois avant. 

Article suivant Article précédent