Acheter
Estimer
Trouver un bien
  € à  
de 50 000 € à 2 000 000
Appliquer
+ de critères
1 pièce(s) à 10 pièce(s)
de 1 pièce(s) à 10 pièce(s)
Appliquer
Actuellement 475 biens immobiliers disponibles de suite !
Actuellement 475 biens immobiliers disponibles de suite !
deficit-foncier-une-opportunite-pour-les-investisseurs
Publié le : 17 mai 2023

Déficit foncier : une opportunité pour les investisseurs !

Qu'est-ce que le déficit foncier ?

Le déficit foncier est un mécanisme fiscal qui est utilisé dans le cadre d'un investissement locatif. Ce processus est utilisé pour décrire une situation dans laquelle les dépenses liées à l'acquisition, la rénovation ou l'entretien d'un bien immobilier sont suppérieures aux revenus générés par la location de ce bien. En d'autres termes, lorsque les charges liées à l'immobilier sont supérieures aux loyers perçus, l'investisseur se retrouve en déficit foncier. Ce déficit peut être reporté sur les revenus fonciers des années suivantes, jusqu'à un maximum de 10 ans. Ce mécasnisme permet donc aux investisseurs de réduire leur impôt sur le revenu.  Il est important de savoir que le déficit foncier est cumulable avec d’autres dispositifs de défiscalisation. 

 

 Quelles sont les conditions pour bénéficier du déficit foncier ? 

Pour bénéficier du déficit foncier, il faut remplir plusieurs conditions :

  • Être propriétaire d'un bien immobilier loué non meublé :  le déficit foncier ne s'applique qu'aux biens immobiliers loués non meublés, c'est-à-dire les logements vides.
  • Avoir des charges déductibles supérieures aux revenus fonciers : pour bénéficier du déficit foncier, les charges déductibles (travaux, intérêts d'emprunt, frais de gestion, etc.) doivent être supérieures aux revenus fonciers.
  • Respecter les plafonds de déduction : certaines charges ne sont pas entièrement déductibles. Il est donc important de respecter les plafonds de déduction fixés par la loi.

 

Quel est l'avantage principal  du déficit foncier ? 

Le principal avantage du déficit foncier est la réduction de l'impôt sur le revenu. En effet, le montant du déficit foncier est déductible des revenus fonciers de l'année en cours, ce qui réduit l'impôt sur le revenu à payer. Si le montant du déficit foncier est supérieur aux revenus fonciers de l'année en cours, le solde peut être reporté sur les revenus fonciers des années suivantes, dans la limite de 10 ans.

 

Article suivant Article précédent